Monuments historiques

Accueil > Monuments historiques

Restauration à la faculté de pharmacie de Paris

Il s’agissait de la restauration de 17 peintures d’Albert Besnard (1849-1934), peintures à l’huile sur toile, marouflées sur les murs du hall de la faculté de pharmacie de Paris.

Restauration Albert Besnard
Albert Besnard, l'apparition des dinosaures Albert Besnard, les éléphants

Restauration Anne de Bretagne

"Anne de Bretagne arrivant à Saint Malo”
Format : 550 cm x 350 cm
Sous l’égide de Monsieur Philippe Petout, conservateur du Musée d’Histoire de la ville de Saint-Malo et du Pays Malouin
Artiste : Louis ROGER
Peintre de genre, né à Paris le 26 août 1874 et disparu le 12 juin 1953.
Elève de Jean-Paul Laurens (enseignant à l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris et peintre emblématique de l’Art académique à son crépuscule) et Benjamin Constant. Prix de Rome en 1899, médaillé de bronze à l’exposition universelle de 1900. Chevalier de la légion d’honneur en 1927. Il a peint des panneaux décoratifs dans l’escalier d’honneur de la salle des mariages de l’hôtel de ville de Rennes.

Restauration Anne de Bretagne
Article presse Anne de Bretagne


Anne de Bretagne - détail Anne de Bretagne restauré

Fresque Eglise de Fontenay sous Bois

Oeuvre de Charles Brisson (1943), élève de Maurice Denis, située dans le choeur de Sainte Thérèse (50 m2).

Nettoyage, consolidation et reprise des lacunes picturales, conservation préventive.

Restauration fresque Fontenay sous bois

Restauration Assomption de la vierge

Le sujet est une scène religieuse Assomption de la vierge, copie de l’œuvre de Murillo (1618-1682), vraisemblablement réalisée au XIXe siècle.

C’est une peinture à l’huile sur toile de lin dont nous avons dû estimer les restaurations à réaliser alors qu’elle était accrochée sur mur droit, mitoyen de la sacristie. Une étude plus précise de la toile une fois l’œuvre décrochée a permis une meilleur analyse des composants. Cependant à l’époque, nous pouvions déjà constater que la toile et la couche picturale étaient très encrassées et souillées par des déjections d’oiseaux. Des repeints étaient visibles en partie basse, ainsi que des craquelures d’âge. Le vernis avait subi un choc d’humidité et de température et avait blanchi, ce qui gênait la lecture de l’ensemble.

Le traitement envisagé devait permettre de stabiliser l’objet afin de permettre sa présentation et favoriser sa conservation à long terme. Il visait également sa mise en valeur en vue de son exposition.

La restauration de cette oeuvre devait consister :

  • au décrochage de l’oeuvre
  • au démontage du cadre
  • au dépoussiérage et assainissement de la toile originale
  • au refixage ponctuel de la couche picturale sur son support
  • au traitement fongicide et insecticide
  • au renfort des bords de tension originaux
  • à la consolidation locale de la toile par fil à fil
  • au traitement du chassis au Xylophène et à la cire
  • au nettoyage de la couche picturale
  • à un allègement du vernis
  • à l’enlèvement des repeints
  • au masticage des lacunes
  • aux retouches
  • au vernissage
  • à la protection du revers de la toile par un voile anti-poussière
  • à la remise en place du tableau dans son cadre
  • à l’installation de l’oeuvre dans l’église
Devis - Etude prévisionnelle

Ce document présente le constat réel de l’oeuvre après décrochage, les proposition de traitement en matière de restauration et les différentes étapes de la restauration effectuée jour après jour.

Frasnay - Murillo : rapport final
Assomption de la vierge

2017-Ⓒ 2018 Marion Boyer
Atelier 5 rue Descombes
Plan du site| Contact| Liens utiles Mentions légales|